Moins de dépressions et d’insomnies chez des pratiquants de la MT en Italie

Une recherche effectuée sur 107 pratiquants de la MT ayant un minimum deux ans de pratique régulière de la technique, a montré que, dans ce groupe, il y avait  moins de cas de dépressions (p<0,001) et d’insomnie (p<0,05) que dans un groupe témoin équivalent.Ref.Scientific Research on TM,Collected Papers: Vol 3,239.pp.1830-1845